ACTUALITES 2019
Appel à l"union



Elections 2019

Unis, Ensemble pour Défendre l’Hôpital Public, CMH, INPH et SNAM-HP
3 syndicats médicaux pour une union électorale

La CMH, l’INPH et le Snam-HP, trois intersyndicales seules représentatives de l’ensemble : - de toute la médecine hospitalière quels que soient les statuts, - des praticiens hospitaliers et les praticiens hospitalo-universitaires, - dans toutes les spécialités - et sans aucun à priori dogmatique, sectaire ou politique, ont décidé de présenter des listes d’union.

Nous,

- CMH (Coordination Médicale Hospitalière),
- INPH (Intersyndicale Nationale des Praticiens Hospitaliers),
- et SNAM-HP (Syndicat National des Médecins, Chirurgiens, Spécialistes, Biologistes et Pharmaciens des Hôpitaux Publics),

avons décidé d’unir nos forces et présenter des listes d’union devant les grands dangers qui menacent la profession, nos statuts et les hôpitaux publics.

En effet, trois crises conjuguent leurs effets négatifs :
- Une crise budgétaire,
avec la réduction tarifaire de tous les actes, les menaces de fermeture d’unités, de service et d’hôpitaux.
- Une crise démographique
qui gagne par-delà les déserts médicaux, l’ensemble du territoire national et qui concerne à la fois les praticiens et les personnels non médicaux.
- Une crise institutionnelle
avec la perte de considération des praticiens hospitaliers comme de tous les médecins, pharmaciens et odontologistes, une déresponsabilisation dans les hôpitaux, et enfin, une prise de pouvoir quasi-totale des administrations.

Ainsi, les activités cliniques sont souvent marginalisées face aux contraintes de la production de rapports administratifs, de certificats et d’actes comptables.

Ces élections sont l’opportunité d’exprimer notre voix dans le cadre de réformes menaçantes.

Par ailleurs, pour défendre la profession, son éthique et son haut niveau de compétences, nous serons inébranlables et sans faiblesses :

- pour des promotions, nominations et carrières à la compétence, aux concours et aux nominations nationales. Non à la démagogie et à l’électoralisme !

- Pour un syndicalisme médical fort et uni à côté des CME, Collèges, Sociétés savantes et instances électives. Nous refusons le décalque dans le monde médical hospitalier du syndicalisme des grandes centrales syndicales, avec permanents nationaux, locaux syndicaux et CHSCT syndicales ;

- Pour le respect du travail en demi-journées, avec si nécessaire l’adjonction d’une troisième demi-journée pour valider le travail en soirée. Non au comptage horaire et à la pointeuse à l’entrée des structures hospitalières !

Dans ces conditions, la CMH, l’INPH et le Snam-HP, défenseurs intransigeants de l’indépendance de la profession, s’engagent ensemble et unis à promouvoir une médecine de qualité et une profession indépendante, défendue par des syndicats forts et représentatifs et qui ont fait leur preuve dans la défense de tous les collègues sans exception.